Le Festival du Camping-Car est de retour du 12 au 20 Septembre à Lescar !

Rapido se dote d’un grand fourgon familial

Et de quatre ! Rapido ajoute une nouvelle référence à sa gamme de fourgons. Un modèle de 6,36 m pour quatre personnes sur la route comme à l’étape, dont les grands volumes lui permettent de mettre en œuvre des solutions habituellement propres aux camping-cars. À partir de 53900 €.

Sa longue et haute silhouette le laisse présager : le Rapido V65 XL est un fourgon pas banal. Descendant en droite ligne du Campérêve Camper Van XL – les deux marques cohabitent au sein du groupe Rapido –, il propose quatre vraies places couchage sans pour autant recourir au toit relevable.

Lui préfère s’installer à bord du Fiat Ducato L4H3 dont la hauteur de 2,88 m autorise la présence d’un lit de pavillon au-dessus du salon, dans le sens de la longueur. Avec des dimensions de 130 x 180/190 cm, deux personnes pourront y dormir. On apprécie sa mise en place aisée grâce à l’assistance de vérins et la bonne hauteur sous le lit lorsque celui-ci est en position relevée.

Le lit de pavillon présente des dimensions très respectables de 130 x 190 cm. Bon point pour la présence de liseuses à sa tête, les multiples niches de rangement sur les côtés et le lanterneau qui offre une ouverture vers l’extérieur.

Les deux autres membres de l’équipage trouveront le repos à l’arrière, sur un lit transversal là encore bien dimensionné (137 x 195 cm).

Des rangements en nombre et pratiques

Qui dit fourgon pour quatre, dit plus de « bagages » et nécessité d’espaces à vivre plus généreux. Sur ces deux points, le V65 XL reste cohérent. Si la partie avant est quelque peu dépourvue de rangements – lit de pavillon oblige –, la chambre compte cinq très grands placards tandis que la soute sous le lit se révèle parfaitement fonctionnelle. On trouve un volume avec tiroir dans l’un des coffres bas et, surtout, le double plancher amovible permet de compartimenter les espaces au mieux.

Hauts placards de pavillon et plancher intermédiaire dans la soute : la majorité des rangements se concentrent à l’arrière.

N’oublions pas également l’astucieuse penderie Modul’Space® pivotante qui trouve place dans la douche ou au-dessus du lit selon l’usage. Car oui, le V65 XL profite d’une douche indépendante du cabinet de toilette, déjà rencontrée sur le V55 ou sur d’autres modèles des marque Dreamer et Campérêve.

Une douche indépendante encore plus grande

Là encore, c’est un aménagement bienvenu à bord d’un fourgon pour quatre. Chaque poste – cabinet de toilette et douche – peut être utilisé séparément, ce qui se montre plus pratique dans le cadre d’une utilisation familiale. On note au passage que le nouveau bac à douche adopte une forme arrondie qui vient mordre légèrement sur le couloir sans pour autant entraver la circulation. Une fois les portes pliantes déployées, la douche présente un plus grand volume intérieur qu’auparavant ; une évolution que l’on ne peut voir que d’un bon œil !

6,36 m de longueur, c’est aussi la promesse d’un plus grand salon pour accueillir tout ce petit monde. On y apprécie particulièrement le confort de la banquette passager, qui fait souvent défaut. Déjà à l’œuvre l’an dernier sur les fourgons Rapido, celle-ci est réglable en profondeur et dotée de dossiers ergonomiques ; deux caractéristiques qui font vraiment la différence. Un retour en L permet d’étendre ses jambes pour se délasser ou de mieux se répartir tout autour de la grande table.

Banquette en L et lit de pavillon, comme à bord d’un camping-car en somme !

Sur le plan de l’autonomie, les réserves d’eau propre (110 l) et d’eaux usées (100 l) ainsi que le frigo (135 l) se montrent là encore en accord avec un programme familial.

COLLECTION 2021 RAPIDO – Ce qu’il faut retenir aussi :

  • Les ambiances intérieur sont renouvelées. Elles se nomment désormais Bellagio (bois clair) et Nacarat (bois foncé/porte de placard blanc brillant en pavillon).
  • Le V68 (lits jumeaux/6,36 m) adopte un nouveau cabinet de toilette Duo’Space. Sa paroi pivotante révèle l’espace douche qui profite d’une bonne largeur aux épaules grâce à une découpe en creux.
  • Nouvelle transformation du couchage dînette sur les V55, V62 et V68. Fini le puzzle, une seule pièce à emporter qui se déplie sur la table du salon, doté d’un pied pour la stabilité. On dort désormais sur un vrai matelas parfaitement plan pour plus de confort.
  • Nouvelle calandre noir brillant pour une touche plus racée.
  • Deux nouvelles couleurs de carrosserie en option : gris Campovolo et gris fer.
  • Nouvelle option châssis 4,250 t pour les V62, V65 XL et V68. Comprend le réservoir carburant 90 l.
  • Le pack Rapido Van s’étoffe et inclut désormais la station multimédia Pioneer avec écran 6,2”, une deuxième clé télécommandée et la porte moustiquaire.

Retour prochain du Forty Van en version 4×4

Font Vendôme l’a annoncé, après 2 ans d’absence le Forty Van sur Ford Transit (5,98 m) revient … en transmission intégrale. Equipé de 4 places carte grise et de 3 places nuit, le Forty Van 4×4 sera proposé en motorisation 130 ch (52.490 €) et 170 ch (53.990 €). Ce nouveau modèle devrait être révélé au prochain salon du Bourget, fin septembre 2019.

+ d’infos ICI

Vans : toit relevable de série et prix en baisse

Les vans aménagés Escapade ne sont pas oubliés. Avec l’arrivée du nouveau porteur Renault Trafic Euro 6-d, la gamme profite d’une nouvelle calandre avec inserts chromés, de projecteur Full Led, et d’une planche de bord modernisée. L’ajout optionnel de la boite auto EDC6 avec double embrayage (2.100 €) est possible sur les motorisations supérieurs 145 ch et 170 ch.

 

 

Font Vendôme Auto Camp XL (5,40 m) : 46.390 € sur Renault Trafic 120 ch avec bloc cuisine complet, coin toilette à l’arrière (douche, WC, lavabo), et nouveau toit électrique de série.

La grande nouveauté c’est aussi le toit relevable avec commande électrique de série. Avec ces améliorations apportées à la gamme Escapade en 2020, Font Vendôme met un point d’honneur à maintenir des prix compétitifs. L’Auto Camp (4,99 m) est affiché à 44.790 € (120 ch) quasi identique au tarif 2019, tandis que le prix de l’Auto Camp XL(5,40 m) baisse sensiblement passant de 46.990 € (2019) à 46.390 €. Un bon point pour l’aménageur français !

Font Vendôme 2020 : relooking extrême !

Font Vendôme 2020 : relooking extrême ! (Fourgonlesite)

Le n°1 des ventes de vans et fourgons aménagés en France présente une collection 2020 entièrement relookée, du sol… au toit panoramique. Si Font Vendôme conserve les mêmes implantations pour ce nouveau millésime, les intérieurs bénéficient d’une profonde refonte doublée d’un important saut qualitatif : bloc cuisine design, mobilier modernisé, salle d’eau modulable, cabine intégrale, toit panoramique, baies affleurantes…

Collection Font Vendôme 2020, ce qu’il faut retenir :

  • Cabine ouverte sur Rando Camp, Leader Camp et Duo Van, avec toit panoramique vitré en option
  • Nouvelle cuisine haut de gamme avec robinetterie domestique et plan de travail en verre (gammes Evasion et Séjour)
  • Évolution de la salle d’eau, modulable 3 en 1 (Leader Van, Leader Van Duo, Leader Camp, Duo Van)
  • Nombreuses améliorations : sellerie, éclairage Led, baies affleurantes, accès à la soute, marchepied électrique grande largeur
  • Toit relevable électrique de série sur les vans aménagés Escapade : Auto Camp et Auto Camp XL
  • Un futur Forty Van 4×4 annoncé (Ford 170 ch, 53.990 €)

Sur un marché du van aménagé en pleine expansion la concurrence est rude, et la place de leader toujours plus ardue à défendre pour Font Vendôme. Mais du haut de ses 40 années d’expérience, le constructeur périgourdin ne se repose pas sur ses lauriers. En 2020 l’offre Font Vendôme monte d’un cran, le déco et le mobilier sont entièrement remaniées, la garantie d’étanchéité passe de 5 ans à 7 ans.

L’aménageur adopte également la nouvelle génération de porteurs Renault Trafic (Escapade) et Fiat Ducato (Evasion et Séjour), et insiste pour en minimiser l’impact en affichant des tarifs 2020 à peine réévalués, voire en baisse pour l’Auto Camp XL (46.390 €, 120 ch).

Cabine plus haute et vitre panoramique

Rando Camp (5,41 m) et Duo Van (6,36 m) – Avec le Leader Camp, les trois modèles de la gamme Séjour profitent de la nouvelle cabine intégrale. Ils peuvent recevoir en option le toit panoramique vitré (+1.390 €).

Tendance incontournable de cette saison, la cabine ouverte fait son apparition dans la gamme Séjour. 3 modèles sur Fiat Ducato profitent de cette découpe de cabine qui augmente la hauteur intérieure au dessus du poste de conduite. Le Rando Camp (5,41 m – 44.990€), le Leader Camp (5,99 m – 47.990 €) ainsi que le Duo Van (6,36 m – 50.990 €) en sont équipés de série. En option les trois fourgons peuvent être agrémenté d’un toit vitré panoramique (1.390€).

 

Extérieurement le toit panoramique est légèrement rehaussé, afin de gagner davantage d’espace intérieur et faciliter la circulation à l’avant de l’habitacle. A contrario, le relief disparait au niveau des nouvelles baies latérales qui affleurent discrètement la surface de carrosserie.

Une cuisine étincelante :

Font Vendôme remanie entièrement ses intérieurs : déco, mobilier et nouvelle cuisine design. Du bleu, du verre, des lignes pures et un grand robinet à bord du Leader Van Duo (5,99 m).

C’est au niveau de la cuisine que les changements sont le plus marquants. Font Vendôme a opté pour un plan de travail en verre, sur lequel s’alignent un évier circulaire et deux brûleurs à gaz. Très surprenant le robinet mitigeur arbore une hauteur disproportionnée pour l’usage réel à l’intérieur d’un fourgon. Sur la gamme Séjour l’ensemble est protégé côté ouvrant par un écran transparent anti-projection (anti-glisse ?) au galbe harmonieux. La partie réchaud bénéficie également d’un séparateur en verre côté couchage (ou jouxtant le frigo selon l’aménagement), ouvert il fait office de crédence, ou se rabat sur la partie réchaud pour le protéger.

 

Assurément la nouvelle cuisine avec son plan de travail en verre apporte plus de la luminosité, et ses multiples reflets valorisent l’espace. D’autant que Font Vendôme l’a associé à des nouveaux coloris de mobiliers pour chacune des gammes Séjour et Evasion. Une finition chaîne claire pour la première, et pour la seconde un étonnant revêtement texturé bleu cobalt, virant du clair au foncé selon qu’il absorbe ou reflète la lumière. Que ces choix esthétiques plaisent ou non, ils ont le mérite d’apporter créativité et design aux intérieurs de fourgons qui en manquent parfois.

Salle de bain : espace optimisé

Font Vendôme revoit de fond en comble l’aménagement des salles de bain en optant pour une totale modularité des postes sanitaires. Le lavabo est escamotable verticalement côté paroi extérieure, tout comme la cuvette des WC qui pivote en partie basse dans la paroi contre le lit arrière. Ce gain d’espace autorise la présence d’une paroi rigide en remplacement d’un inconfortable rideau souple.

En 2020 Font Vendôme fait évoluer ses salles de bain et opte pour des postes sanitaires escamotables. Le gain d’espace permet l’intégration d’une paroi de douche rigide.

La nouvelle salle d’eau est à l’œuvre sur Leader VanLeader Van Duo (Evasion) et sur Leader Camp et Duo Van (gamme Séjour). Même si elle se fait au détriment de quelques rangements et d’une baie latérale (compensée par un lanterneau,) cette évolution s’avère réussie. Font Vendôme démontre sa capacité à faire évoluer les éléments esthétiques sans oublier les aspects pratiques d’un aménagement de fourgon.

Leader Camp Séjour – La nouvelle salle de bain modulable Font Vendôme s’adapte parfaitement aux usages ponctuels du lavabo, des WC et de la douche

Matthieu LADAGNOUS, Ambassadeur de TOP LOISIRS

Matthieu LADAGNOUS, Ambassadeur de TOP LOISIRS

Nous avons l’honneur de vous présenter notre Ambassadeur : Matthieu LADAGNOUS, Cycliste professionnel !!!

Ne manquez pas de le retrouver sur les étapes du Tour de France !

Dethleffs dévoile l’e.Hybrid

Dethleffs dévoile l’e.Hybrid, son premier camping-car prêt pour une fabrication en série.

Troisième coup de maître pour Dethleffs : après l’e.home et l’e.home Coco, Dethleffs présente le Globevan e.Hybrid – le premier camping-car hybride rechargeable adapté à une fabrication en série. Une nouveauté qui permet à l’entreprise de confirmer son rôle de leader en matière d’électromobilité dans la branche du caravaning.

Triplé gagnant : pour la troisième année consécutive, le constructeur de véhicules de loisirs de l’Allgäu en Allemagne présente une nouveauté sur le thème de l’électromobilité. Cette année, l’entreprise dévoile le premier camping-car Dethleffs hybride rechargeable prêt à être fabriqué en série : en plus de souligner son rôle de pionnier en électromobilité dans le secteur du caravaning, il constitue une fois de plus une première fascinante. « En tant qu’ami de la famille, nous sommes également soucieux des futures générations et nous réfléchissons donc intensément quant au thème du développement durable dans notre secteur », explique Alexander Leopold, directeur de Dethleffs. « La préservation de la nature est l’un des objectifs prioritaires, puisque caravaning et proximité avec la nature vont de pair. C’est pourquoi, depuis de nombreuses années, nous nous consacrons entre autre à l’électromobilité, qui sera l’une des clés de ce problème, affirme-t-il de manière convaincue. Au travers de nos initiatives, nous souhaitons accomplir un travail d’innovation et nous engager pour l’aboutissement de l’électromobilité dans le domaine du caravaning. » Le Globevan e.Hybrid dévoilé en exclusivité par Dethleffs au salon de Düsseldorf en est la première réalisation, prête à une fabrication en série.

Le Globevan e.Hybrid est construit sur la base d’un Ford Transit Custom avec arbres de transmission à entraînement purement électrique. La batterie embarquée dans le véhicule assure une autonomie de 50 km en mode tout électrique. Bien entendu, le Globevan offre une autonomie totale nettement supérieure, rendue possible grâce au « Range Extender », un moteur essence 1,0 l EcoBoost qui sert exclusivement de générateur pour recharger la batterie.

Avantage de cette combinaison : en ville, ce Globevan adapté à la vie de tous les jours permet une conduite en mode tout électrique. L’hybride n’est donc pas concerné par les éventuelles interdictions de circulation. De plus, le freinage ou la décélération permettent de générer de l’énergie de récupération qui assure une conduite particulièrement économe d’un point de vue énergétique, avec une faible consommation de carburant. Le moteur thermique tourne toujours dans une plage de régime optimale avec un couple moteur maximal et alimente en courant la batterie qui, elle-même, fournit la puissance nécessaire au moteur électrique. Le Globevan dispose ainsi au total d’une autonomie maximale de 500 km.

Les batteries peuvent être rechargées en 5,5 heures sur une prise domestique standard ou en 3 heures sur une borne de charge rapide. La puissance totale de cette combinaison moteur électrique / moteur thermique est de 92 kW (126 ch).

« Chez nous, être visionnaires est une seconde nature »

C’est en 2017 que commence le grand voyage de Dethleffs dans le futur de l’e-mobilité avec un évènement ayant suscité un fort écho médiatique : la présentation au grand public du e.home, le premier concept de camping-car équipé d’une propulsion entièrement électrique. Il est suivi l’année suivante d‘un second coup de maître avec l’e.home Coco, la première caravane électrique autonome. Avec son concept global alliant caravane automotrice autonome et utilisation en tant qu’accumulateur de courant, elle marque une véritable révolution scientifique dans le domaine du caravaning. Cette année, Dethleffs nous réserve encore une nouvelle exclusivité avec le premier camping-car hybride prêt à être fabriqué en série. « Réaliser un travail de pionnier est dans nos gènes et se montrer visionnaires est une seconde nature, comme l’a démontré Arist Dethleffs en 1931 lorsqu’il inventa la première voiture à vivre en Allemagne », se réjouit Alexander Leopold. « Grâce à son invention, il pouvait être auprès de sa famille à laquelle il attachait une grande importance, même lors de ses longs voyages d’affaires dans des contrées lointaines. La famille nous tient également très à cœur et, avec elle, l’avenir de nos enfants. Ce n’est pas un hasard si nous avons choisi pour devise « L’ami de la famille ». Nous souhaitons agir selon ce principe dans tous les domaines. C’est pourquoi nous travaillons avec le plus grand sérieux à des alternatives ainsi qu’à des solutions d’avant-garde dans notre branche et ce, depuis de nombreuses années déjà. Le Globevan e.Hybrid et les progrès réalisés dans la conception de l’e.home Coco – que nous présenterons également à Düsseldorf –, constituent d’importants jalons sur cette voie. »

Au sein de l’entreprise même, la durabilité est également à l’ordre du jour de diverses manières. Colonies d’abeilles sur le site de l’entreprise, production sans papier dans la nouvelle usine, centrale de cogénération alimentée par nos propres déchets de bois, tri sélectif des déchets dans toute l’entreprise, ainsi qu’actions soutenant les trajets quotidiens de nos collaborateurs, jusqu’au travail à vélo ou encore la minimisation du gaspillage en général : l’entreprise d’Isny trouve toujours des méthodes efficaces et astucieuses afin de préserver durablement l’environnement.

Bien plus qu’un compagnon de voyage

« Pour notre premier véhicule hybride, nous avons porté notre choix sur une variante de véhicule de loisirs motorisé adaptée à la ville et à la vie de tous les jours, l’idée et la motorisation du véhicule étant conçues pour une autonomie de 50 km en mode tout électrique », explique Alexander Leopold. « C’est une distance que beaucoup parcourent chaque jour avec leur véhicule et ce, principalement en milieu urbain. Notre Globevan est donc non seulement un compagnon de voyage, mais peut aussi être utilisé comme véhicule principal grâce à ses dimensions compactes et à sa grande polyvalence. »

Concernant les véhicules adaptés à la ville et à la vie de tous les jours, Dethleffs n’en est pas à ses débuts : depuis plus de 15 ans, le site d’Isny conçoit, construit et fabrique des véhicules urbains et des fourgons aménagés pour Pössl. Le dernier né du Erwin Hymer Group – le CrossCamp – a lui aussi vu le jour au centre de recherche pour fourgons aménagés d’Isny.

Avantages et équipement du Globevan e.Hybrid adapté à la ville

Véhicule de tous les jours pour quatre passagers à bord en semaine et camping-car pour s’évader du quotidien le week-end : le Globevan réunit toutes les conditions nécessaires. Aussi facile à conduire qu’une automobile, ce van de près de cinq mètres de longueur et deux mètres de largeur se loge dans n’importe quelle place de stationnement standard. La boîte de vitesses automatique et les nombreux systèmes d’aide à la conduite proposés par Ford contribuent également à un agréable confort de conduite.

Le toit relevable abrite un lit de 190 cm sur 110 cm doté d’un confortable matelas et d’un sommier à plots. Servant à la fois d’aération et permettant de voir au dehors, les baies avec moustiquaire veillent à un apport d’air frais durant le sommeil. Le bloc cuisine équipé d’un réchaud à deux feux, d’un évier et d’une glacière à compresseur 16 litres permettent non seulement de préparer un délicieux petit-déjeuner, mais aussi de ranger et de conserver au frais aliments et boissons. La bouteille de gaz et les réservoirs d’eau propre et d’eaux usées étant montés hors du bloc cuisine, la petite cuisine offre un tiroir très pratique, ainsi qu’un vaste espace de rangement. Les repas se partagent autour de la table qui, selon les besoins, peut être accrochée au bloc cuisine ou être fixée dans le compartiment de rangement arrière. Grâce aux sièges conducteur et passager pivotants de série, quatre personnes peuvent y prendre place. Le placard de pavillon ainsi que les compartiments du bloc de meubles arrière offrent des espaces de rangement supplémentaires pour les accessoires de vacances. Il suffit de rabattre la banquette deux places pour créer un espace de couchage supplémentaire de 190 cm sur 90 cm. La banquette peut en outre être réglée dans le sens longitudinal et même être entièrement démontée pour permettre, au besoin, le transport d’objets volumineux.

Le Globevan est doté d’un plancher sandwich isolé indéformable, recouvert d’un élégant revêtement PVC imitation bois de couleur foncée. Combiné au mobilier gris argent contrasté de touches anthracite, il confère un intérieur moderne et plein de fraîcheur pouvant, au besoin, être baigné de lumière grâce aux rubans d’éclairage LED placés sous le pavillon.

Les baies de l’espace cuisine, de la porte coulissante et de la fermeture arrière garantissent une bonne aération du véhicule. L’alimentation en courant est assurée par la batterie de bord qui permet ainsi une utilisation autonome du Globevan durant plusieurs jours.

Le Globevan e.Hybrid sera commercialisé au prix de 74 990,– euros. Les acheteurs potentiels pourront s’enregistrer pour l’acquisition du véhicule sur le salon de Düsseldorf.

 

LE CHAUFFAGE À BORD DES CAMPING-CARS

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE À BORD DES CAMPING-CARS

Lorsqu’on choisit son camping-car, on choisit aussi un dispositif de chauffage. La plupart des systèmes existants permettent un usage hivernal, mais ceux qui souhaitent utiliser leur véhicule de loisirs dans des conditions de grand froid (aux sports d’hiver, par exemple), doivent se renseigner sur le mode de fonctionnement et les performances des dispositifs disponibles. Pour résumer, on choisira entre le chauffage à air pulsé et le chauffage central, et entre un chauffage au gaz ou sur carburant.

En fin de saison, un grand nombre de camping-caristes remisent leur véhicule et s’apprêtent à passer l’hiver au chaud dans leur maison. Ceux qui restent sur les routes ressortent les protections thermiques pour le poste de conduite et autres surfaces vitrées. Mais si ces dernières sont de plus en plus performantes, elles ne suffisent évidemment pas à compenser la chute de température dans l’habitacle. La question du chauffage et de ses performances est donc primordiale. En la ­matière, ceux qui pensent avoir le choix risquent de rester sur leur faim. Il n’existe en effet que deux types de chauffage :
• Le chauffage à air pulsé : la diffusion de l’air chaud se fait par une soufflerie et qui fonctionnent au gaz (Truma) ou grâce au carburant du porteur (Eberspächer, Truma et We­basto)
• Le chauffage central : il fonctionne sur le même principe qu’un chauffage central domestique (un fluide caloporteur circule dans des tuyaux). L’alimentation se fait alors au gaz (Alde) ou via le réservoir de carburant du porteur (Eberspächer).

Le chauffage à air pulsé :

Système éprouvé, le chauffage à air pulsé est encore aujourd’hui le plus répandu. Le principe de base est simple. L’air est réchauffé au contact d’un brûleur, puis il est diffusé de manière homogène dans l’ensemble du véhicule au moyen d’une turbine qui pulse l’air chaud dans des gaines. Ce dispositif favorise la répartition de la chaleur par l’intermédiaire de bouches de chaleur dotées d’un clapet permettant de régler le débit en fonction de l’occupation de telle ou telle partie du véhicule. L’appareil de chauffage a aussi pour vocation de fournir l’eau chaude grâce à un boiler, dont la capacité peut varier selon les équipementiers On peut toutefois compter sur une capacité de 10 l d’eau chaude. Outre le gain de place, le combiné présente également une grande simplicité d’utilisation. Un sélecteur en cellule permet de choisir la fonction du chauffage, du boiler… ou les deux à la fois.
En termes de produits, les combinés les plus diffusés sur le marché sont signés Truma qui propose le C4 (4 000 W) et le C6 (6 000 W), plus puissant. Ils se déclinent en version E, hybride puisque dotée d’une résistance électrique sur 230 V. Les deux combinés Truma équipent aujourd’hui la majorité des camping-cars disponibles à la vente.

  • Avantages : Il est fiable, chauffe rapidement et apparaît plus économe en place.
  • Inconvénients : une chaleur sèche et moins homogène avec les dernières générations de combinés.

 

Le chauffage sur carburant :

Ces systèmes conservent le principe de l’air pulsé mais le brûleur fonctionne au gasoil. Relativement rares, ils ont de multiples avantages. En premier lieu, le chauffage sur carburant a la particularité de s’installer sous le châssis, ce qui libère de la place à l’intérieur (les constructeurs veillant à la bonne isolation des conduites extérieures pour éviter les pertes de calories). Par ailleurs, avec ce type de carburant, il n’est pas nécessaire de posséder tout un tas d’adaptateurs, à l’inverse des bouteilles de gaz pour lesquelles chaque pays dispose de ses propres raccords. La qualité du carburant n’est pas non plus un obstacle au bon fonctionnement du chauffage car il est directement brûlé, au lieu de subir différentes phases de préparation avant d’être exploité pour son pouvoir énergétique. Cependant, les véhicules équipés d’un chauffage sur carburant ne bénéficient pas tous d’un combiné chauffage/chauffe-eau. Dans ce cas, le système de chauffage doit être complété par un boiler à gaz destiné à produire de l’eau chaude. De plus, ces installations avaient jusqu’alors la réputation d’être de gros consommateurs d’électricité. Responsable principal: la bougie d’allumage chargée de déclencher le brûleur à chaque démarrage de l’appareil. Mais ce temps est révolu grâce à l’utilisation de systèmes de régulation de chauffage performants. Eberspächer et surtout Webasto se sont spécialisées sur ce créneau. La seconde équipe plusieurs modèles de grandes marques et propose une version optimisée de son Dual Top, homologuée ECE. Le Dual Top Evo est décliné en trois propositions Evo 6, 7 et 8, qui ont en commun une puissance de chauffage de 1,5 à 6,0 kW. Ces modèles se différencient par la présence d’une résistance électrique (0,6 à 1,2 kW pour l’Evo 7 et de 1,0 à 2,0 kW pour l’Evo 8) destinée au chauffage de la cabine et à la production d’eau chaude, une fois connectée au réseau 230 V. La série Evo a une capacité de production d’eau chaude de 11 l à une température de 40 °C ou 70 °C. Ces modèles sont dotés de moteurs d’air pulsé et de combustion plus performants, qui génèrent moins de nuisances sonores. En outre, ceux-ci bénéficient de nouveaux composants internes réduisant la consommation de carburant tout en prolongeant leur durée de vie.

Le chauffage central :

Le système de chauffage Alde par fluide caloporteur, autrement dit chauffage central, apporte des solutions adaptées à la configuration des véhicules haut de gamme. En effet, sur un véhicule de 12,00 m de long avec des séparations marquées au niveau de l’agencement, la solution du chauffage par convecteurs est tout indiquée. Cela permet d’obtenir une température ambiante homogène dans tout le véhicule. Pour plus de confort, Alde a également développé des solutions techniques au rang desquelles se trouvent la possibilité de régler la température “pièce par pièce” grâce à des thermostats et l’installation de conduites dans le plancher pour un effet “chauffage par le sol”. Par ailleurs, par le biais d’un échangeur  thermique, ce chauffage peut exploiter les calories issues du fonctionnement du moteur pour chauffer le camping-car en roulant, sans allumer la chaudière. Ce système combine également un chauffe-eau à réservoir chauffant. La réputation du chauffage à circulation d’eau chaude tient également à sa faible déperdition calorifique.

Au rang des inconvénients

Un temps de chauffe important pour parvenir à la bonne température. Mais la chaleur est aussi mieux conservée… D’autres équipementiers, comme Eberspächer, ont développé des systèmes similaires mais Alde a toujours eu la préférence des constructeurs, qui peuvent opter pour plusieurs types d’installation, de la plus simple à la plus sophistiquée.

Par Olivier Langin https://www.lemondeducampingcar.fr/equipement/accessoires-equipement/le-chauffage-bord-dun-camping-car/59385